Skip to main content

La signalisation

Publié le 13 novembre 2007

Règles de conduite et de circulation :

Limitations de vitesse :

Les limitations de vitesse sont à respecter scrupuleusement. La Police est très vigilante et sanctionne sévèrement les excès de vitesse et le comportement dangereux (conduite en état d’ébriété, non respect de la signalisation...). Si une voiture de police vous suit, gyrophare en action, arrêtez-vous dès que possible, gardez les mains sur le volant, arrêtez le moteur et restez dans la voiture jusqu’à ce que l’officier de police vienne à votre rencontre.

Les limitations de vitesse varient d’Etat en Etat. En général, la vitesse est limitée à 55 mph (88 km/h) sur route, et de 65 mph (104 km/h) à 85 mph (136 km/h) sur les Interstates (autoroutes). En ville, cela varie de 20 à 40 mph. Il faut donc surveiller les panneaux.

Sécurité :

Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire, alors que celui du casque sur les motos n’est pas obligatoire dans tous les Etats ( American Motorcyclist Association). Par ailleurs, la plupart des Etats prescrivent des sièges spéciaux pour les enfants de moins de 5 ans (ou 18 kg).

Feux tricolores :

Les feux tricolores sont situés après le carrefour, et non avant comme en Europe. Il faut s’arrêter au niveau de la ligne blanche peinte sur la chaussée avant le croisement. On peut, en principe, tourner à droite au feu rouge (après avoir marqué un temps d’arrêt) dans de nombreux Etats. Dans le cas contraire, une pancarte indique "No red turn".

Un feu clignotant orange indique aux véhicules de ralentir. Lorsque c’est le feu rouge qui clignote, on l’assimile à un stop : il faut effectuer un arrêt complet avant de continuer.

Croisements :

A un croisement, on tourne, en principe, à gauche au plus court. Aussi une voiture venant en sens opposé et tournant sur sa gauche ne doit pas être contournée.
Par ailleurs, il faut éviter de s’engager sur un carrefour si vous n’êtes pas sûr de pouvoir libérer le passage.

Co-voiturage :

Certaines autoroutes ont une voie réservée au co-voiturage, appelé "carpool" pour les "H.O.V" (High Occupancy Vehicle). Vous pouvez emprunter cette voie bien indiquée si vous êtes au moins 2 ou 3 (selon la mention HOV2 ou HOV3) dans la voiture sachant que tout abus est puni par une forte amende. Ces voies sont généralement beaucoup moins embouteillées et par conséquent bien plus rapides.

Parking :

Le stationnement n’est pas toujours facile dans les grandes villes et se révèle donc souvent cher.

Ne vous arrêtez jamais devant un arrêt d’autobus ou une bouche à incendie. La police ne badine pas avec les "No parking" ou "Tow away zone" et la mise en fourrière est systématique (75$ d’enlèvement + amende pour stationnement interdit). Observez bien également les restrictions de stationnement à certaines heures ou certains jours (nettoyage des rues, travaux...).

Propreté :

Ne jetez pas de déchets par la fenêtre : en dehors de l’aspect environnement, vous auriez à payer une forte amende.

Bus d’école (bus jaunes) :

Lorsqu’un bus d’école est à l’arrêt et qu’il met ses clignotants, il faut impérativement stopper avant de le croiser pour laisser passer les enfants. Si on le suit, il ne faut pas le doubler (en cas d’infraction à cette règle, l’amende est très élevée). La vitesse limite devant une école à l’heure de sortie des classes est généralement de 15 mph (24 km/h). Elle est souvent rappelée par des feux clignotants.

Essence :

Les voitures roulent presque uniquement à l’unleaded (sans plomb). Vous pouvez généralement vous contenter du regular unleaded, moins cher que le super unleaded que l’on réservera aux véhicules haut de gamme. On trouve également du diesel, mais à un tarif proche de l’essence ce qui fait que peu de voitures utilisent ce type de carburant. L’essence est mesurée en gallons (1 gallon = 3,8 litres environ). A titre d’information, il faut compter 1,10$ en moyenne pour un gallon, ce qui équivaut à environ 0.40 euros le litre d’essence.

Stations essence :

Souvent, un panneau "Pay cashier first" indique qu’il faut payer d’avance. Il faut alors déposer sa carte bancaire ou du liquide en caution au guichet (20$ sont quasiment toujours suffisant), faire le plein d’essence et revenir au guichet pour payer ou récupérer sa monnaie. Vous pouvez également déposer une somme fixée à l’avance au guichet et aller vous servir : la pompe s’arrêtera automatiquement une fois votre crédit épuisé. Vous n’avez alors pas à repasser à la caisse.

Parfois, on vous sert et on vous nettoie le pare-brise (full serve) mais l’essence est généralement un peu plus chère. On ne donne cependant pas de pourboire dans une station-service.

Cartes routières :

Vous en trouverez dans les stations service. Le long de la route, à la frontière des Etats, il y a souvent un "Visitor’s Center" où vous pourrez vous procurer des cartes gratuites de l’Etat ainsi que des brochures touristiques.

Réseau routier :

Le réseau routier est bien aménagé mais assez souvent en mauvais état (routes défoncées...). Il est composé de "highways", "expressways", "freeways" qui correspondent à nos nationales, "business roads" ou "beltways" (boulevards périphériques) et d’ "Interstates", l’équivalent de nos autoroutes. On trouve peu d’autoroutes à péages ("toll road" ou "turnpike"). Celles-ci sont moins chères qu’en France.

Orientation :

Les croisements de route sont signalés par le sigle JCT, qui signifie "Junction". Les routes sont désignées par les lettres US suivi d’un numéro et de "N" pour nord (North), "S" pour sud (South), "E" pour est (East), "W" pour ouest (West). On trouve rarement sur les routes américaines une indication de destination, mais plutôt le numéro de la route que l’on veut emprunter et la direction. Ce numéro est pair pour les routes reliant l’est à l’ouest, et impair pour les routes allant du nord au sud.

Adresses :

Les rues sont souvent très longues et sont divisées en blocs, chaque bloc étant séparé par une rue. Le n°1530 peut être situé entre le 15ème et le 16ème bloc. On peut passer aussitôt au 1600. Attention également à la mention N, S, E, ou W avant le nom de la rue qui peut être "à cheval" sur plusieurs quartiers.

Panne :

Sur une autoroute, si vous tombez en panne, stationnez sur la bande d’arrêt d’urgence et ouvrez le capot. La police routière doit s’arrêter. Il existe sur certaines portions des bornes d’appel permettant de demander de l’assistance. En cas de panne, vous pouvez appeler l’AAA (American Automobile Association dont l’abonnement est d’environ 60 dollars par an) ou contacter votre agence de location de voiture.

Comportement au volant :

La conduite américaine est plus homogène que la nôtre. Les voitures roulent souvent à la même vitesse sur les différentes voies d’une autoroute. Les dépassements par la droite sont assez fréquemment pratiqués. Il convient donc d’être très prudent dans les manoeuvres de rabattement sur la file de droite.

Attention : les règles de circulation varient selon les Etats. Surveillez donc bien les panneaux de signalisation.

      haut de la page