Skip to main content

Le coût de la vie

Publié le 13 novembre 2007

Même si le coût global de la vie est tout de même plus important comparativement, certains types de marchandises ou de biens sont moins chers aux Etats-Unis qu’en France.

L’automobile et l’essence en constituent deux exemples flagrants qui surprennent bon nombre de Français habitués à des prix beaucoup plus élevés. Les voyages en avion, sur autoroute et les restaurants sont également meilleur marché. Il en va de même pour les véhicules neufs et d’occasion, moins chers et mieux équipés de série que les véhicules français.

S’agissant du logement, les loyers dans les grandes métropoles (New York City, Washington DC, San Francisco, Chicago) sont généralement très élevés du fait que l’offre est bien inférieure à la demande, et doivent être rapprochés de ceux de Paris voire de Londres. De même la valeur locative des appartements ne cesse d’augmenter dans ces grandes métropoles, dont certains quartiers autrefois délaissés sont rénovés.

La nourriture, plus chère lorsque l’on désire cuisiner "à la française", est globalement meilleur marché aux Etats-Unis excepté encore une fois dans les grandes métropoles.

Taxes et pourboire

Dans les magasins, le prix affiché ne correspond quasiment jamais au prix réel que vous allez payer puisqu’à celui-ci il faut ajouter un pourcentage de taxe variant en fonction des Etats (en moyenne 6%). De plus dans les cafés, bars, restaurants, il faut encore ajouter le fameux "tip" qui rémunère le service du personnel qui ne reçoit qu’un salaire fixe généralement assez modeste. Ce "tip" est d’environ 15% à 20% du prix affiché, c’est à dire du prix réel sans la taxe et il est très mal vu de ne pas le verser à moins que le service ait été réellement déplorable. C’est du reste l’une des raisons pour lesquelles le service est généralement de bonne qualité aux Etats-Unis. Il est également d’usage de laisser un pourboire de 15% au chauffeur de taxi et $1 ou $2 au porteur de valises à l’hôtel.

Carte de crédit

Le paiement par carte de crédit s’effectue par simple glissement dans la machine émettrice puisque les cartes américaines ne disposent pas de puce électronique et par conséquent leur utilisation est possible sans avoir à composer de code confidentiel. Il faut donc faire attention à ne pas perdre sa carte bleue et faire immédiatement une déclaration de vol ou de perte auprès de votre banque le cas échéant.

Si vous devez retirer de l’agent dans un distributeur automatique de billets, demandez l’A.T.M le plus proche : les A.T.M. (Automatic Teller Machine) sont accessibles 24h/24 avec une carte bancaire (obtenue au moment de l’ouverture d’un compte) ou une carte de crédit française.

Ces machines vous permettent d’effectuer différentes opérations bancaires comme des retraits de billets, des dépôts, une vérification de soldes ou un transfert.

Devise

- Le dollar des Etats-Unis est divisé en 100 cents.
- Les billets courants sont ceux de $1, $5, $10, $20, $50, $100.

Attention, tous les billets sont de la même couleur. Des coupures de $2 peuvent se trouver en circulation, mais sont rares.

- Les pièces usuelles sont :
- penny : 1 cent
- nickel : 5 cents
- dime : 10 cents
- quarter : 25 cents
- half-dollar : 50 cents
- la pièce de $1
- Le half-dollar et la pièce de $1 sont très peu utilisés.

Change

Le change aux Etats-Unis est assuré dans les aéroports et dans certaines banques des grandes villes. Il n’est pas recommendé d’apporter des euros aux Etats-Unis, mais d’emporter de préférences des chèques de voyages en dollars et une carte de crédit : American Express, Diners Club, Discover, MasterCard ou la Carte Bleue (VISA) sont les plus fréquemment utilisées.

      haut de la page